1600: fief noble ou ferme ?

Dur-Ecu à Urville, depuis ses origines en tant que sous-fief, semble avoir rarement été le lieu de résidence des propriétaires. Il était exploité en ferme (on cite en 1708 le nom de Pierre Damourette comme fermier) depuis longtemps. A un moment inconnu, s’est produit la première séparation du « domaine utile », c’est à dire la propriété pratique du sol et des bâtiments, du « fief noble » détenant une parcelle de cette petite noblesse à laquelle aspiraient beaucoup de gens aisés, ayant réussi dans leurs activités. On achetait un fief noble (sans avoir besoin de la terre correspondante) car c’était un des éléments qui permettaient de se faire anoblir. Ensuite on se disait qu’avoir le domaine correspondant pourrait être utile, donc on le rachetait, …jusqu’à ce que l’on revende l’un ou l’autre quelques années plus tard. Cela est arrivé à plusieurs reprises au manoir de Dur-Ecu. Une conséquence de l’absentéisme des propriétaires a été un assez constant mauvais entretien des bâtiments, qui a du être la cause de l’effondrement à une époque inconnue du donjon.

Notons un premier débarquement des Anglais sur la plage d’Urville sous François 1er. Notre correspondant n’étant pas en fonction à cette date, nous ne savons malheureusement pas quel impact ce débarquement a pu avoir sur Dur-Ecu. Ce qui est sur cependant, c’est que l’Amirauté britannique à gardé de bonnes archives…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s